La phrase mythique de Quique Setien il y a quelques années sur Messi