Ligue 1: Les supporters de Nice interdits de déplacement à Bastia




La préfecture de Haute Corse a interdit aux supporteurs de l’OGC Nice de se rendre au match à Bastia samedi, pour la 28e journée de Ligue 1, en raison de risque de trouble à l’ordre public, a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture. Le déplacement des supporters à Bastia a été interdit en raison «du caractère répété d’événements de nature à troubler l’ordre public lors de précédentes rencontres entre le SC Bastia et l’OGC Nice, ainsi qu’à l’occasion de déplacements de l’OGC Nice», précise l’arrêté, qui date du 20 février.

Dans un communiqué publié mardi, l’OGC Nice souligne que cette interdiction a été prise au motif de «la rivalité historique» entre les deux clubs et dit «regretter le recours désormais de plus en plus systématique des autorités à l’interdiction de déplacement des supporters». Le club «déplore que la bonne tenue de ses supporteurs lors de leurs différents déplacements cette saison ne soit pas prise en considération».

Cinq Niçois interdits de stade en octobre

Plusieurs incidents impliquant des supporteurs niçois se sont déroulés ces derniers mois. Dans la nuit du 20 au 21 février, la police monégasque avait interpellé puis relâché seize personnes à la suite d’une altercation entre des supporters de Monaco et de Nice qui a fait trois blessés. Vers 01h30, une vingtaine de supporters niçois s’en étaient pris à un groupe de quinze supporteurs monégasques, alors que ces derniers fêtaient la victoire de Monaco à Nice (1-0), dans un bar de nuit monégasque du port de Fontvieille. Trois Monégasques avaient été blessés, dont l’un sérieusement.

Par ailleurs, cinq supporters de l’OGC Nice, qui avaient envahi le terrain à l’issue d’un match à domicile Nice-Bastia le 18 octobre, avaient été condamnés le 19 décembre à des interdictions de stade de 4 mois ou 12 mois, assorties d’amendes. (20 Minutes)




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire