Emmanuel Petit raconte l’enfer vécu avec les Marseillais en Équipe de France