DÉCLARATION : Arsène Wenger drague à demi-mot le PSG