TACLE : Pierre Ménès toujours aussi peu tendre avec les Lyonnais