Jerome Valcke défend Nasser Al Khelaifi