CLASH : Pour Hatem Ben Arfa, Paris, c’est fini